Lettre au ministre Pierre Moreau

Le 5 juin 2015

Monsieur Pierre Moreau
Ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire
10, rue Pierre-Olivier-Chauveau, 4e étage
Québec (Québec)  G1R 4J3

 

Monsieur le Ministre,

La coalition « Touche pas à mes régions! » tient à signifier sa vive déception quant au ton et aux propos que vous avez tenus et rapportés dans le quotidien La Presse dans son édition du 3 juin 2015, sous la plume du journaliste Ulysse Bergeron.

Dans un premier temps, vous affirmez que « lorsque vous regardez la période couverte par les CLD, vous notez que leurs actions en développement économique n’ont eu aucune incidence positive sur la réduction du taux de chômage dans les régions ». Une telle affirmation révèle une profonde méconnaissance du rôle et de l’action des CLD, qui plus est, est contraire à la réalité.

Cependant, la coalition ne souhaite pas amorcer un débat stérile. L’incertitude créée par votre gouvernement depuis le 7 avril 2014 fait en sorte que les acteurs locaux et régionaux doivent travailler sans relâche, afin de minimiser les impacts de vos décisions sur la vitalité des milieux ruraux.

Par ailleurs, vos propos blessants à l’endroit du maire de Gaspé témoignent d’un manque de respect flagrant et n’ont pas leur place dans le débat public, surtout qu’il a agi à plusieurs occasions, à titre de porte-parole de la coalition. Ce n’est certainement pas en personnalisant ce débat que votre gouvernement parviendra à défendre l’attaque en règle qu’il inflige aux régions et à leur développement. De plus, nous estimons que ce genre de discours est condescendant, méprisant et inacceptable de la part d’un ministre.

En terminant, nous vous rappelons que la coalition « Touche pas à mes régions! » est un regroupement non partisan qui représente des élus, des représentants de la société civile, des organisations et des municipalités de régions du Québec. Nous souhaitons que le gouvernement entame rapidement un dialogue sérieux et durable avec des représentants des régions en vue de trouver des solutions qui permettront d'atteindre l'équilibre budgétaire tout en contribuant à la vitalité et au développement des régions du Québec.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, nos respectueuses salutations.

La coalition «Touche pas à mes régions!»