LA COALITION TOUCHE PAS À MES RÉGIONS ! DEMANDE AU PREMIER MINISTRE COUILLARD UN MINISTRE DÉDIÉ AU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

Les régions ont besoin d’un ministre à temps plein
 

VERSION PDF DU COMMUNIQUÉ

Québec, le lundi 22 juin 2015 – La coalition « Touche pas à mes régions ! » trace un bilan mitigé des actions gouvernementales au cours des derniers mois en matière de développement régional. Le groupe conclut que le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, doit nommer rapidement un ministre qui se dévouera à temps plein pour les régions et dont le premier mandat sera de préparer, avec les régions, la prochaine stratégie d’occupation dynamique du territoire attendue pour 2016.

« La morosité ambiante dans les régions fait mal et prive le Québec d’un développement social et économique prospère et dynamique. Les derniers mois ont été passablement difficiles, particulièrement depuis l’adoption, par bâillon, du projet de loi 28, qui a aboli de précieux outils de développement et de concertation régionaux. Plutôt que bâtir, on déconstruit. Aucun signal tangible ne permet de croire que la situation changera puisque le ministre responsable de l’occupation du territoire, M. Pierre Moreau, semble peu préoccupé par les enjeux de développement régional. Les régions ont pourtant besoin d’un ministre qui a à cœur le développement de l’ensemble des régions du Québec», a déclaré M. Gérald Lemoyne, membre de la coalition.

M. Lemoyne ajoute qu’une étude réalisée par la chercheure Marie-Joëlle Brassard, dévoilée il y a trois semaines, met en lumière 51 manquements à la Loi-cadre sur l’occupation et la vitalité des territoires adoptée en 2011. « Il s’agit d’un signal d’alarme éclairant mais à l’évidence, le gouvernement n’y voit aucun problème puisque le ministre Moreau n’a pas pris la peine de nous informer des suites qu’il entendait mener depuis la publication de cette étude. C’est préoccupant, il a plutôt fait le choix de s’attaquer aux membres de la coalition au plan personnel. La responsabilité première d’un ministre, c’est de réunir, pas diviser.

Les régions au dernier Congrès du PLQ : de 25 fois à zéro ! Alors que le Congrès du Parti libéral du Québec qui a eu lieu les 13 et 14 juin dernier à Montréal avait pour thème « la relance économique des régions », la coalition note avec stupéfaction que les thématiques qui concernaient le développement régional, n’ont d’aucune façon été abordée, faute de temps. « Pourtant, dans le projet de résolution cadre, le mot « régions » apparaissait 25 fois. Or, dans la résolution adoptée, le mot « régions » n’apparait pas une seule fois ! Pourquoi ? Est-ce par manque d’intérêt ou par manque de connaissance de ces enjeux ? », se demande M. Jean-Maurice Matte, maire de Senneterre.

Des sommets régionaux à l’instar du Saguenay-Lac-Saint-Jean

La coalition constate la satisfaction du premier ministre concernant le résultat des échanges qui ont eu lieu le 18 juin dernier à Alma, où se tenait le sommet régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean organisé et financé par le gouvernement du Québec, à la demande du premier ministre. Elle rappelle que M. Couillard s’était engagé, lors d’une rencontre privée le 1er avril dernier, à tenir des sommets régionaux, afin que les régions puissent réfléchir et se doter d’une vision commune et d’outils performants pour leur développement.

« Si c’est bon pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, pourquoi ne serait-ce pas bon pour les autres régions du Québec ? Le premier ministre a pris cet engagement, nous sommes toujours en attente qu’il le respecte, car à l’heure actuelle, ses ministres régionaux semblent peu intéressés par la formule », a poursuivi M. Daniel Côté, maire de Gaspé.

« Ce triste bilan nous confirme que les régions ne sont pas au cœur des préoccupations de ce gouvernement. Pourtant, sans elles, ni le Plan Nord, ni la Stratégie maritime, ni l’agriculture, ni le développement énergétique ne seront possibles. Nous faisons face à un problème sérieux : la confiance n’y est plus. Pour redonner cette confiance et une nouvelle impulsion, il est temps qu’un ministre dédié spécifiquement aux enjeux de développement régional soit nommé rapidement », a conclu Jean-Maurice Matte.

 

À propos de la coalition

La coalition est un regroupement non partisan qui représente des élus, des représentants de la société civile, des organisations et des municipalités de régions du Québec. Elle invite le gouvernement à bâtir et à partager une vision commune avec les régions du Québec en matière de développement régional. De plus, la coalition souhaite que le gouvernement entame rapidement un dialogue sérieux et durable avec des représentants des régions en vue de trouver des solutions qui permettront d’atteindre l’équilibre budgétaire tout en contribuant à la vitalité et au développement des régions du Québec. Pour appui et renseignements : www.touchepasamesregions.ca.

 

-30-

INFORMATION
Sarah Charbonneau
819 732-5952
scharbonneau@touchepasamesregions.ca